Actualités 2018

Hommage à Jean-Jacques Barbaux

 
 
Hommage à Jean-Jacques Barbaux

Jean-Jacques Barbaux, Président du Département de Seine-et-Marne depuis 2015, décédé dimanche 25 février, à l’âge de 65 ans.

Seul le prononcé fait foi

C’est avec le poids du deuil que je prends la parole devant vous pour rendre hommage à Jean-Jacques Barbaux.
C’est un serviteur exceptionnel de l’État que la mort est venue arracher, brutalement, à sa famille, à ses collègues et à ses amis le 25 février dernier. Il était de ces hommes politiques qui marquent le territoire et le cœur des hommes par leurs actions. De ceux dont la simple évocation suffisait à susciter en nous le respect qu’ils inspirent. Les qualités de Jean-Jacques Barbaux étaient nombreuses et M. Thiériot les a admirablement bien rappelées. C’était un homme dévoué à ses idées, à la République et à ses proches. Nos plus vives pensées et profondes condoléances vont à vous madame et à sa famille.
C’était aussi un amoureux de la Seine-et-Marne à laquelle il aura consacré sa vie de maire, de conseiller général et de président de communauté de communes. Sa vie professionnelle comme ses différents mandats étaient l’illustration d’un engagement personnel qui trouvait sa source dans son attention aux autres et à sa bienveillance.
Le collectif comptait beaucoup pour lui. Je me souviendrais toujours de la première fois qu’il ma reçue, ou j’ai découvert un ballon de rugby dans son bureau. Ce sport symbolisait pour lui des valeurs et notamment celle du travail d’équipe.
 Pour la Préfecture, Jean-Jacques Barbaux était un partenaire, un allié souvent, et un voisin avec qui nous partagions des locaux, mais aussi et surtout le sens prononcé du devoir et du service public. Je ne suis en Seine-et-Marne que depuis quelques mois, mais j’ai pu pleinement apprécier sa valeur et son ardeur à défendre sa conception de l’intérêt général. Je me fais  aujourd’hui l’interprète de tous les préfets qui m’ont précédé et qui ont été amenés à travailler avec lui, ainsi que de l’ensemble des services de l’Etat, en lui rendant aujourd’hui cet hommage. Puisse son souvenir nous inspirer pour que nous continuions à faire, à son image, de la Seine-et-Marne une terre de bienvenue pour tous.

Béatrice Abollivier, préfète de Seine-et-Marne

 

 
 

A lire également :