Année 2017

La préfecture de Seine-et-Marne point de passage de l'Educap City

 
 
La préfecture de Seine-et-Marne point de passage de l'Educap City

Mardi 30 mai 2017
L’hôtel préfectoral a ouvert ses portes pour accueillir les élèves de CM2 et de 6ème de Melun participant à l’educap-city. Près de 450 enfants ont ainsi traversé en hâte la cour d’honneur, pour découvrir le salon jaune, salle de réception du Préfet.

Cette visite a aussi été l’occasion de les sensibiliser à l’action des services de l’État. Ils ont découvert le rôle de la Préfecture et du représentant de l’État dans le département. Guidé par la présentation faite par les agents de la préfecture, ils ont du répondre à plusieurs questions.

  1. Qui le Préfet représente-t-il ?
  2. Pour être Préfet, faut-il passer un concours, être élu ou nommé en Conseil des Ministres ?
  3. Historiquement, l’hôtel préfectoral était-il un palais royal, un bâtiment religieux ou militaire ?

Autant dire que les questions n’étaient pas si simples : l’occasion de faire un petit rappel historique.

Les Préfets ont été créés par Napoléon Bonaparte, par la loi du 28 pluviôse an VIII. Le Préfet est alors « chargé seul de l’administration ». Jusqu’à 1982, il est placé à la tête de l’exécutif du département. Depuis les lois de décentralisation, il représente l’État, dirige la plupart des services publics nationaux dans le département et s’assure de la mise en place des politiques publiques décidées au niveau national.

Réponse 1 : le Préfet représente l’État et le gouvernement.

Chaque mercredi matin, les ministres se réunissent à l’Élysée, autour du Président de la République. Ce dernier dispose d’un pouvoir de nomination aux emplois civils et militaires, suivant l’article 13 de la Constitution. Il signe donc, en Conseil des Ministres, des décrets de nomination des principaux hauts-fonctionnaires, parmi lesquels, les préfets.

Réponse 2 : le Préfet est nommé en Conseil des Ministres par le Président de la République.

L’hôtel Préfectoral appartient au même ensemble que le Conseil Départemental (qui ne s’appelle plus Conseil Général depuis 2015). On y remarque aisément le cloître de l’ancienne abbaye bénédictine. Aussi, en arrivant à la Préfecture, il est difficile de ne pas remarquer le clocher Saint Barthélémy. L’hôtel préfectoral servait alors de résidence pour le père abbé, c'est-à-dire le chef de l’abbaye.

Réponse 3 : l’hôtel préfectoral était un bâtiment religieux.

Les enfants sont tous repartis avec les bonnes réponses. En auriez-vous fait autant sans l’educap-city ?