Année 2017

Le sport, facteur d'intégration

 
 
Le sport, facteur d'intégration

Lundi 27 novembre au soir, Denis Declerck, directeur de cabinet de la préfète de Seine-et-Marne a rendu visite au Pôle boxe 77 de Melun. Il a assisté au début de l'entrainement et "mis les gants" avec l'un des jeunes du groupe.

"Le sport est une école de la vie, il forme à la fois le corps et l'esprit" voilà une conviction que partagent le directeur de cabinet Denis Declerck et Mohamed Dehimi, le directeur du Pôle boxe 77.

Celui qui enseigne, boxe française, anglaise, kick-boxing et full contact dans le quartier sensible de l'Almont, à Melun est convaincu qu'une grande partie de l'avenir de la France se joue dans les quartiers.

Les jeunes des quartiers populaires sont quelque fois frappés par l'échec scolaire, les difficultés d'accès à l'emploi et à la précarité, pourtant, ils se distinguent souvent par de nombreux talents et potentiels.

Mohamed Dehimi s'appuie sur l'image positive de ces jeunes qui réussisent à travers le sport, pour mettre en valeur la richesse humaine des quartiers de la ville préfecture.

Il effectue un véritable travail d'équipe et de cohésion entre ses élèves filles et garçons du Pôle boxe 77 qui s'investissent à 100% dans le programme d'insertion par le sport.

Ils participent aux nombreux championnats de France des fédérations françaises des sports pugilistiques.

Les jeunes sont également très impliqués dans la vie sociale de leur ville. Ils initient à la boxe les plus jeunes des quartiers, mais surtout, ils participent aux cérémonies commémoratives et honorent ainsi la mémoire des anciens combattants.

Ils rendent ainsi hommage aux morts tombés sur le champ d'honneur et à ceux, qui par leurs sacrifices, ont garantie notre liberté et notre démocratie.

Après une présentation des jeunes du Pôle boxe 77, le directeur de cabinet a assisté au début de leur entrainement.

A l'invitation de Mohamed Dehimi, Denis Declerck n'a pas hésité à "mettre les gants" avec le jeune champion Al Mohamed Hassan, encouragé par le Pôle boxe 77.

Le directeur de cabinet a remercié monsieur Dehimi pour son investissement auprès de ces jeunes. Il a ensuite échangé avec les jeunes sportifs, notamment sur leur avenir professionnel. Il les a encouragé à poursuivre leur action et passer les concours de la fonction publique.