Actualité du préfet

Moment d'émotion avec les Jeunes agriculteurs de Seine-et-Marne

 
 
Moment d'émotion avec les Jeunes agriculteurs de Seine-et-Marne

Jeudi 08 février 2018
Béatrice Abollivier a participé au 60ème anniversaire et à l'assemblée générale des Jeunes agriculteurs de Seine-et-Marne.

Moments d'émotion à Provins lorsque tous les anciens président des jeunes agriculteurs seine-et-marnais – dont Christian Jacob, député - sont venus à la tribune témoigner de leur engagement. Moments d'émotion également lors du dernier discours du président Mathieu Beaudoin après quatre ans de mandat. Le nouveau président départemental des JA 77 sera élu dans les semaines à venir.

Il y a soixante ans une équipe de jeunes agriculteurs regroupée autour de Michel Debatisse créait le Centre national des jeunes agriculteurs ( CDJA) et engageait leurs exploitations dans la voie de la modernisation.
 Depuis lors, devenu Jeunes agriculteurs ( JA), ce syndicat s'adresse aux agriculteurs de moins de 40 ans et s'est donné pour mission de faciliter l'installation des jeunes en agriculture et le renouvellement des générations.
 Souvent considéré comme un « poil à gratter » pour ses positions novatrices, c'est également un creuset pour la formation des responsables agricoles.

En 2017, c'est l'installation de 25 jeunes agriculteurs qui ont été aidés en Seine-et-Marne. Les pouvoirs publics apportent une subvention à l'installation appelée dotation jeunes agriculteurs pour faciliter les premières années de la création de l'entreprise du jeune.
 Ces projets d'entreprises agricoles balaient l'ensemble de la diversité de l'agriculture seine-et-marnaise : grandes cultures, mais aussi maraîchage et élevage, certains également y ajoutent de la transformation à la ferme.

Dans son discours la Préfète de Seine-et-Marne a souligné que par leur engagement les JA portaient un message d'espoir pour toute la profession agricole, actuellement malmenée par les crises et au-delà pour l'ensemble de la jeunesse et du monde économique.
 Béatrice Abollivier a également fait le point des grands chantiers de l'année 2018 : projet de loi pour une meilleure rémunération des agriculteurs dans les négociations commerciales, lancement de politique de réductions de l'utilisation des produits phytosanitaires, développement de l'agriculture biologique.

Retrouvez le discours de la préfète de Seine-et-Marne