Actualité du préfet

Réunion d’information des correspondants défense du Sud Seine-et-Marne

 
 
Réunion d’information des correspondants défense du Sud Seine-et-Marne

Vendredi 16 mars 2018 s’est tenue une réunion d’information des correspondants défense du Sud Seine-et-Marne au Centre National des Sports de la Défense (CNSD) de Fontainebleau, organisée par le délégué militaire départemental (DMD) en présence de Denis Declerck, sous-préfet, directeur de cabinet de la préfète de Seine-et-Marne.

Le Correspondant défense (« CORDEF »)

La fonction de « Correspondant défense » a été créée en 2001. Le Correspondant défense est un élu du Conseil municipal. Il est localement un lien, un vecteur d’information pour tous en matière de défense : jeunes scolarisés ou non, actifs, retraités, associations, entreprises, élus… Il répond aux sollicitations autant qu’il propose des actions. Il est l’interlocuteur privilégié des autorités civiles et militaires de son département pour les questions de défense et de relation armée-nation. Il sensibilise ses concitoyens aux questions de Défense.

Le point de contact des Correspondants défense au niveau local est le délégué militaire départemental (DMD). Un nouvel élan a été donné à la mission d’information et d’animation de ce dernier à l'égard des CORDEF.

La réunion du 16 mars 2018, rapprochement entre armée et population
 

C’est à ce titre qu’a été organisée le vendredi 16 mars 2018, une réunion d’information à l'attention des CORDEF des arrondissements de Melun et de Fontainebleau.

De nombreux thèmes ont été abordés à travers différentes interventions, notamment :

- le rôle du CORDEF, la gestion de crise, l’enseignement de Défense ;

- le recensement, la Journée Défense et Citoyenneté, le recrutement des forces armées (armée de Terre, Marine, armée de l’Air) ;

- le service militaire volontaire à l’attention des jeunes, diplômés ou non, offrant à ces derniers une formation facilitant leur insertion dans la vie professionnelle et sociale ;

- le rôle de réserviste, à travers un témoignage.

Sébastien Aulin, chef du bureau interministériel de la défense et de la protection civile (BIDPC) a évoqué la gestion de la crise en Seine-et-Marne en insistant sur l'importance du rôle des élus en matière de sécurité.

M. le sous-préfet Denis Declerck a prononcé le mot de la fin en mettant en avant la notion fondamentale d'engagement de la part de l'ensemble des acteurs œuvrant à la sécurité et à la protection de tous.

Réunissant des membres de la préfecture de Seine-et-Marne, des militaires et des élus, cette réunion a été l’occasion de se rencontrer et d'échanger autour de sujets essentiels que sont la formation et l'insertion des jeunes, l'engagement, la solidarité et le devoir de mémoire.

Cette réunion a également permis de rappeler les différents dispositifs mis en place par l’armée à l’attention de la jeunesse afin d’aider celle-ci en lui fournissant un cadre, une structure et en lui proposant des formations. De plus, elle a été l'occasion de rappeler les possibilités offertes de s'engager au sein de l'armée, à titre professionnel ou comme volontaire dans la réserve opérationnelle ou citoyenne, œuvrant ainsi au rapprochement entre l'armée et la population.