Année 2016

Visite officiel du général d'armée Pierre de VILLIERS

 
 
Visite officiel du général d'armée Pierre de VILLIERS

Jeudi 1er décembre 2016
Le centre du soutien et de la logistique du service des essences des armées (CSLSEA) de Montereau a accueilli le Général d'Armée Pierre de Villiers, Chef d’État-major des armées (CEMA).

Chargé du soutien des matériels pétroliers des armées, le centre en assure à la fois le stockage et la maintenance. Le CSLSEA dispose également d’un atelier de « NTI3 - niveau technique d’intervention». Unique en son genre dans les armées, cet atelier mène les opérations de maintenance lourde, les modifications et les fabrications. Dans une période où les armées connaissent un niveau d’engagement historique, la réactivité du soutien et la logistique permettent aux forces « de se projeter, de se déplacer et d’agir ». Au Levant comme au Sahel, les élongations entre les zones d’intervention géographiquement très éloignées imposent à nos armées une mobilité et une allonge exceptionnelles. Le CEMA a souligné que « c’est, avant tout, la logistique pétrolière qui décide de cette allonge ».

Après Chalon-sur-Saône et Marseille, c’est la troisième visite du général d’armée Pierre de Villiers en deux ans au sein du Service des essences des armées (SEA). Ce déplacement lui a permis, une nouvelle fois, de saluer le travail essentiel du personnel civil et militaire qui y sert et sur qui reposent, pour partie, « la capacité d’entrer en premier et l’autonomie stratégique de notre pays ».

REPERE : le soutien pétrolier des forces

Le SEA a en charge l’approvisionnement, le stockage, le transport et la distribution de carburants, ingrédients et produits divers, ainsi que de matériels pétroliers, au profit des forces françaises, éventuellement multinationales ou alliées, que ce soit sur les territoires français ou en opérations extérieures (OPEX). Son directeur est l'ingénieur général hors classe Jean-Luc VOLPI.

La conception du soutien pétrolier est réalisée par la direction centrale du SEA en étroite collaboration avec le Centre de planification et de conduite des opérations (CPCO) en fonction de la mission, du cadre d’emploi de la force à soutenir et des éléments définis au paragraphe précédent. Le contact avec les sociétés pétrolières, partenaires fiables dans ces opérations, est un atout majeur.

Le SEA peut également intervenir dans certaines circonstances d’intérêt général au profit d’autres bénéficiaires, personnes publiques ou privées (gendarmerie nationale, sécurité civile, …).

En tant que responsable de ces approvisionnements, le SEA s'assure :

  • de la ressource en quantité et qualité nécessaires dans le respect de la réglementation relative à la protection de l’environnement ;
  • des transports ;
  • de la continuité justifiant l'entretien des stocks et la mise en œuvre de moyens de distribution.

Pour accroître l'efficience de son soutien, le SEA participe à la conception de la logistique des forces armées. Cette participation est facilitée par l’insertion d’officiers du SEA dans les états-majors (état-major des armées, centre de planification et de conduite des opérations …) et au sein d’organismes gouvernementaux œuvrant dans le domaine pétrolier. Les militaires du SEA opèrent là où sont les forces.

Pour en savoir plus : http://www.defense.gouv.fr/essences

Cliquez sur la photo pour l'agrandir