Guides-conférenciers

Carte de guide conférencier

 
 

Modalités de délivrance

L’autorité administrative compétente pour délivrer la carte professionnelle est le préfet du lieu d’établissement du demandeur.

La sous-préfecture de Provins est compétente pour l’ensemble du département.

Toute demande de carte de guide-conférencier doit être adressée par courrier à :

Sous-préfecture de Provins

Bureau de la réglementation générale
17 rue Sainte Croix77160 PROVINS

 Si le demandeur n’a pas d’activité professionnelle, le préfet compétent est celui du lieu du domicile du demandeur.


Si le demandeur n’est pas établi ou domicilié en France, la demande doit être adressée au préfet de Paris, à l’adresse suivante : 

Préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris
Direction de la modernisation et de l’administration
Bureau des élections, du mécénat et de la réglementation économique
5, rue Leblanc - 75911 PARIS Cedex 15


Conditions d'obtention

La carte professionnelle de guide-conférencier est délivrée :

  • Aux titulaires de la licence professionnelle de guide-conférencier
  • Aux titulaires d’un diplôme conférant le grade de master ayant validé les trois unités d’enseignement complémentaire : « compétences des guides-conférenciers », mise en situation et pratique professionnelle » et « langue vivante autre que le français »
  • Aux titulaires d’un diplôme conférant le grade de master et qui justifie au minimum d’une expérience professionnelle d’un an cumulé au cours des cinq dernières années dans la médiation orale des patrimoines et justifiant avoir au minimum le niveau C1 du cadre européen commun de référence pour les langues dans une langue vivante étrangère, une langue régionale de France ou la langue des signes française.

Cas particuliers

Peuvent obtenir la carte professionnelle de guide-conférencier sans posséder une des conditions mentionnées ci-dessus, les ressortissants français ou d'un autre État membre de l'Union européenne ou d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen qui justifient :

> De la possession d'un diplôme, certificat ou autre titre permettant l'exercice de l'activité à titre professionnel dans un État membre de l'Union européenne ou d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen, qui réglemente l'accès ou l'exercice de la profession, et délivré :

  • Soit par l'autorité compétente de cet État et sanctionnant une formation acquise de façon prépondérante dans l'Union européenne ou l'Espace économique européen ;
  • soit par un pays tiers, à condition que soit fournie une attestation émanant de l'autorité compétente de l’État membre de l'Union européenne ou de l’État partie à l'accord sur l'Espace économique européen qui a reconnu le diplôme, certificat ou autre titre et certifiant que le titulaire a exercé effectivement sur son territoire l'activité à titre professionnel pendant une durée de trois ans au moins.

> Ou d'un titre de formation obtenu dans l’État membre d'origine sanctionnant une formation réglementée visant spécifiquement l'exercice de cette profession ;

> Ou de l'exercice à temps plein, ou à temps partiel pour une durée équivalente, de l'activité pendant un an au moins au cours des dix années précédentes, dans un ou plusieurs États membres ou un autre État partie à l'Espace économique européen qui ne réglementent pas l'accès ou l'exercice de l'activité, à condition que le demandeur détienne une ou plusieurs attestations de compétence ou un ou plusieurs titres de formation. Ces attestations ou titres doivent avoir été délivrés par une autorité compétente de cet État, et attester de la préparation du demandeur à l'exercice de l'activité.