Guide méthodologique d'implantation des éoliennes

Guide méthodologique relatif à l'implantation des éoliennes en Seine-et-Marne

 

La France s’est engagée à augmenter la part d’électricité produite à partir des énergies renouvelables dans le cadre des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre définis lors de la conférence internationale de Kyoto en 1997 et confirmés par la directive du parlement européen du 27 septembre 2001.
La loi du 13 juillet 2005, qui traduit cet engagement en fixant les orientations de la politique énergétique de la France dans les vingt ans à venir, a conféré une place de premier plan aux énergies renouvelables en favorisant notamment la filière éolienne et en introduisant le concept de zone de développement de l’éolien qui répond au souhait des collectivités d’accueillir, dans un cadre maîtrisé, des installations éoliennes sur leur territoire.
Le développement de l’éolien suppose la prise en compte de nombreux enjeux, en particulier en matière d’environnement, paysage et patrimoine. La Seine-et-Marne présente de nombreuses richesses naturelles et de nombreux atouts en terme d’espaces qui peuvent permettre de concilier à la fois le développement de nouvelles énergies, l’aménagement du territoire et la préservation de l’environnement. Comme dans toute démarche d’aménagement, il convient d’informer et de disposer le plus en amont possible d’éléments permettant d’orienter les projets dans les meilleures conditions possibles.
Le guide, que vous pouvez consulter en cliquant sur le fichier joint, constitue un outil d’accompagnement de cette démarche, permettant d’identifier les espaces les plus propices à l’implantation d’éoliennes tout en proposant un vade-mecum utile pour la mise en oeuvre des projets.
Ce guide est le fruit d’un travail partenarial animé par la direction départementale de l’Équipement de Seine-et-Marne. Il a pour objectif d’informer les acteurs locaux impliqués dans les projets éoliens (aménageurs, collectivités et services de l’État…), en particulier les maires des communes ou présidents des groupements de communes, ainsi que les mouvements associatifs et le public concernés.
Il doit permettre d’aider aux décisions d’implantation d’éoliennes dans le respect des règles et des territoires.