Livre et lecture-pratiques artistiques et culturelles

Livre et lecture, pratiques artistiques et culturelles

 

Dans le cadre de son plan national d’incitation au plaisir de lire et d’écrire, la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) de Seine-et-Marne est chargée de mettre en place des actions visant à favoriser l’émergence de projets en lien avec la lecture et l’écriture dans le cadre des accueils de mineurs, des centres sociaux, des maisons des jeunes et de la culture, des maisons pour tous  ou bien encore des contrats éducatifs locaux.

Partant du principe que l’éducation est partagée entre différents partenaires (école, famille, accueils de mineurs, associations sportives ou culturelles..), il est indéniable que la manière dont un enfant ou un jeune met à profit son temps en dehors des heures de classe est important pour sa réussite scolaire, pour son épanouissement et pour sa socialisation.

Il est donc essentiel que ce temps de loisirs propice à la mobilisation des jeunes soit investi par des activités de qualité, qualité qui suppose des animateurs formés.

En effet, on sait d’ores et déjà que les actions d’incitation au plaisir de lire et d’écrire doivent s’appuyer sur des organisateurs professionnels, des animateurs sensibilisés aux problématiques de lecture des jeunes et des moyens humains et financiers suffisamment importants pour inscrire l’action dans la durée. Une enquête nationale lancée par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative montre les freins principaux à la mise en place de politique sur la lecture : ce sont essentiellement le manque de moyens matériels et financiers et le manque de personnels formés. Ainsi sommes nous convaincus que l’inscription du livre dans le paysage des loisirs des enfants et des jeunes doit passer par des éléments de remédiation.

En Seine-et-Marne, sur deux axes ont été privilégiés :

  • des journées de sensibilisation et de formation à destination des opérateurs jeunesse du département (le programme pour 2009 est en cours d’élaboration),
  • Un appel à projets « Lire à Loisirs » visant à aider des projets permettant d’inscrire la littérature de jeunesse dans le paysage de loisirs des enfants et des jeunes (le formulaire est en cours d’élaboration).

De même la DDCS relaie des actions ministérielles :

 Le « Prix Chronos Vacances »

Le « Prix Chronos Vacances » est mené en collaboration avec la Fondation Nationale de Gérontologie (FNG) dans le cadre des projets associatifs et des accueils de mineurs, dans environ 50 départements, pendant les deux mois de l’été, en direction de plus de 5 000 jeunes lecteurs, dont la plupart ont entre 5 et 11 ans. Sous le slogan « Grandir, c’est vieillir ; Vieillir, c’est grandir », la thématique du Prix concerne la notion de parcours de vie, le vieillissement, les relations et transmissions entre générations. L’intérêt de ce dispositif est de proposer un travail sur trois axes :

  • l’incitation à la lecture, le plaisir de lire,
  • l’initiation à la citoyenneté, par le biais du vote pour désigner le livre préféré des participants,
  • la réflexion et l’échange sur le thème "Grandir, c’est vieillir ; Vieillir, c’est grandir". Une évaluation est réalisée, annuellement, sur ce dispositif.

Envie d’écrire

En 2008, Envie d’écrire concerne le Prix Arthur Rimbaud. Il a pour but de favoriser la découverte de nouveau talents et de promouvoir une poésie conptemporaine de qualité.

Sacs de page

L’association « Lire et Faire Lire » développe son action dans les centres de vacances et de loisirs en incitant ses bénévoles, retraités lecteurs, à partager leur plaisir de la lecture avec les enfants en vacances. L’opération intitulée « Sac de pages » a débuté en octobre 2005. En 2007, elle a touché près de 1 000 enfants majoritairement âgés de 5 à 12 ans dans 167 centres sur 38 départements.

Les bénévoles, âgés pour la plupart de 55 à 65 ans, ont été invités à lire aux enfants des centres de loisirs une sélection de livres sur le thème : "A la découverte des autres".

Pour cette troisième édition, 100 « Sacs de Pages » ont été fournis à 38 départements.
Le Haut-commissaire à la jeunesse est partenaire de l’opération au niveau national comme au niveau départemental (coordonnateurs des programmes départementaux d’incitation à la lecture et à l’écriture).