DGO: Un cadre commun afin de faire reculer l'insécurité routière pour la période 2018-2022

 
 
DGO: Un cadre commun afin de faire reculer l'insécurité routière pour la période 2018-2022

La sécurité de nos concitoyens sur les routes, comme aux abords des routes, est une priorité pour l’État. Par la signature du Document Général d’Orientation (DGO) le 19 décembre 2017, les différents acteurs du département ont montré leur volonté de réduire l’accidentologie en Seine-et-Marne. Ainsi, le Conseil départemental, l’Union des maires et les Procureurs de la République du département se sont engagés à poursuivre la lutte contre l’insécurité routière aux côtés des services de l’État.

Pluriannuel, ce document stratégique fixe un cadre commun pour les cinq années à venir, ce qui permettra d’entreprendre différentes actions de fond, pour les six enjeux qui ont été travaillés :

  1. Le risque routier professionnel ;
  2. L’alcool et les stupéfiants ;
  3. Les jeunes ;
  4. Les seniors ;
  5. Le partage de la voirie ;
  6. Les deux-roues motorisés.

Ces orientations d’action ont été élaborées de manière collaborative, afin de mener une politique cohérente de sécurité routière, déclinée annuellement dans les Plans Départementaux d'Actions de Sécurité Routière (PDASR).

Face à la reprise de l’accidentalité routière depuis 2013, mais aussi de la mortalité, au niveau national comme en Seine-et-Marne, la publication de ce nouveau DGO aspire à inverser cette tendance.

Consultez le DGO 2018-2022
logo_securite_routiere