Contrôles routiers sur les grands axes du département

 
 
Contrôles routiers sur les grands axes du département

Le vendredi 28 juillet 2017, de 14H30 à 16H30, à la veille du grand chassé-croisé entre juillettistes et aoutiens, les unités de police routière du SOPS organisent une opération coordonnée de contrôles routiers sur plusieurs axes au nord et au sud du département :

Au nord du département:

 Mise en place d'un contrôle fixe alcoolémie, stupéfiants et vitesse sur la RD212 à Compans, sur la circonscription de Villeparisis, combiné par une opération motocyclette civile le long de l'axe de la RD212, sur les communes de Compans, Gressy et Claye Souilly.
 La RD212 et la RN2 ont été choisies en raison de leur caractère accidentogène. En effet, depuis le début de l'année 2017, la RD212 compte déjà 7 blessés.
Quant à la RN2: 5 accidents corporels et 7 blessés ont été recensés en 2016 et une personne a été tuée depuis le début de l'année 2017. La victime, stationnée sur la bande d'arrêt d'urgence, sans gilet, ni triangle, ni signaux de détresse type "warning", a été percutée par un bus; le chauffeur n'ayant pas vu la victime qui se trouvait à hauteur du pneu arrière gauche. 

Ainsi, 15 effectifs étaient engagés sur ce dispositif ; 1 délit de défaut d'assurance et 32 contraventions étaient relevés.

Au sud du département:

 Mise en place d'un contrôle fixe alcoolémie, stupéfiants et vitesse sur la RD606,  à Dammarie-les-Lys (sur la circonscription de Melun Val de Seine) combié à une opération motocyclette civile sur la RD142, RD607 et la RD372, traversant les communes de Villiers-en-Bière, st-Fargeau-Ponthierry, Pringy et Dammarie-Les-Lys:
L'axe choisi, la D 606 au niveau de la Rochette et de Dammarie-les-Lys, est une voie très empruntée qui conduit notamment aux péages de l'A6 sur Fontainebleau et Nemours.
De plus, cet axe est très accidentogène: 2 morts ont été recensés entre l'année dernière et ce début d'année. Le premier accident mortel, notamment, est dû à la conduite sous l'empire de l'alcool et des stupéfiants de l'auteur des faits. Le second est consécutif au choc entre un automobiliste et un chauffeur poids-lourds, le premier ayant percuté le second.
 A Villiers-en-Bière, nous avons également eu un accident mortel de la circulation au cours du premier semestre 2017, dû à la perte de contrôle du chauffeur de 76 ans. La passagère, sa femme, est décédée sur le coup.

Ainsi, 11 effectifs étaient engagés sur ce contrôle au cours duquel 29 contraventions étaient relevées dont 2 excès de vitesse.

logo_DDSP77
 
 

A lire également :