MILDECA

Appel à projets 2018

 
 
Appel à projets 2018

Date limite d'envoi des dossier : 18 février 2018

L’appel à projets

La politique de lutte contre la drogue et les conduites addictives vise à faire diminuer de manière durable les pratiques addictives en s’appuyant sur une approche équilibrée entre la réduction de l’offre et celle de la demande.

Dans ce cadre, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et les conduites addictives (M.I.L.D.E.C.A.) a délégué aux préfets des crédits destinés à financer des actions de proximité s’inscrivant dans les orientations de cette politique publique, en tenant compte des spécificités locales.

Le présent appel à projets précise les objectifs du département de Seine-et-Marne, les critères d’éligibilité et de sélection des actions ainsi que le calendrier pour la transmission des projets.

Les objectifs de l’appel à projets

L’exercice 2018 constitue une année de transition entre les orientations du plan gouvernemental 2013-2017 et celles qui seront portées par le nouveau plan. L’appel à projets pour l’année 2018 combine les priorités suivantes :

  1. Populationnelle, afin de protéger les enfants, les jeunes, les populations les plus vulnérables et exposées aux risques (en situation de handicap ou de précarité, population sous main de justice, population en errance, jeunes en risque d’entrée dans le trafic etc.).
  2. Epidémiologique, pour tenir compte des prévalences d’usage les plus élevées (tabac, alcool et cannabis).
  3. Territoriale, pour favoriser les bassins de vie ou espaces particulièrement concernés par les consommations (zones d’éducation prioritaires, zones de sécurité prioritaires, quartiers politiques de la ville, lieux ou rassemblements festifs, en milieu urbain comme rural).

Les choix des projets s’inscriront en priorité au sein de quatre orientations :

  1. Prévenir les conduites addictives dès le plus jeune âge, en particulier par le renforcement des compétences psychosociales et l’aide à la parentalité.
  2. Favoriser le repérage précoce, l’accompagnement et, le cas échéant, l’orientation des personnes faisant usage de substances phychoactives (en particuliers les plus jeunes) par les professionnels des champs éducatif, sportif, sanitaire et social à leur contact.
  3. Mieux accompagner la vie nocturne festive en milieu rural et en milieu urbain.
  4. Renforcer les actions de formation des adultes encadrants et professionnels aux contacts du public.

> aap 2018 mildeca - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,73 Mb

> fiche synthèse MILDECA - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

>Téléchargez le formulaire